top of page

Qu’est-ce que les lignes en Biodanza ? (1/2)



Les lignes en Biodanza


La Biodanza propose des danses et exercices qui se déploient au travers de ce que l’on nomme des « lignes de vivencias ». Schématiquement, ces lignes correspondent à des domaines de vie que l’on a besoin de développer pour une vie harmonieuse. Mais c’est bien plus que cela. Leur genèse et leurs fondements nous enseignent sur notre identité et nos besoins fondamentaux.

Les lignes de vivencias sont au nombre de 5 : ce sont la vitalité, la sexualité, la créativité, l’affectivité et la transcendance.


Comment ont-elles été identifiées ?

Rolando Toro Araneda, le créateur du système Biodanza a, dans les premiers temps de ses recherches, réalisé une enquête, en demandant aux personnes ce qui les rendait heureux. C’est ainsi qu’il est arrivé à définir ces 5 grandes catégories, 5 domaines qu’il a identifié comme étant la base commune aux gens heureux.

A travers ces lignes de vivencias, on tente donc de rassembler ce qui semble essentiel à la réalisation d'une vie heureuse, harmonieuse, pleine : la vitalité, la sexualité, la créativité, l’affectivité et la transcendance.


Les différentes natures des lignes de Vivencia

Mais, ces « ensembles », ces « domaines », sont des ensembles de quoi ? Quelles est la nature de ces 5 lignes ?

Et bien en réalité, cela recouvre plusieurs choses superposées : ce sont autant des potentialités, des fonctions, des besoins, des capacités que des impulsions, des élans.

Tout d’abord, ce sont des « potentialités » : « humaines » ou « génétiques » : elles sont communes à toutes les personnes. En cela, elles ont une part d’inné.

A ce niveau-là, on parle aussi des 5 expressions de l’identité.

Et dans le terme de potentialité, il y a l’idée de latence : à un moment donné de la vie, ces lignes vont être plus ou moins exprimées, révélées.

Au-delà de cette notion d’expression du potentiel, on peut aussi dire qu’elles correspondent à 5 capacités : l’affectivité, la créativité (etc.), ce sont des possibilités que nous pouvons tous développer en tant qu’être humain, des compétences en quelque sorte. Des aptitudes, des habiletés. Et en cela, elles ont également une part d’acquis, par l’expérience.

Et aussi, quand on regarde l’être humain sous l’angle biologique, en tant qu’organisme, en tant que machine vivante d’une certaine manière, alors on dit qu’elles correspondent à des fonctions universelles. La sexualité a une fonction dans notre espèce humaine. La vitalité aussi !

Et comme elles possèdent toutes les 5 une base instinctive, alors on parle aussi des 5 élans de l’être humain, parce que c’est une impulsion de vie qui en est la source. La créativité est qqch d’instinctif ! Et les instincts peuvent être plus ou moins brimés, empêchés, réprimés.

Mais ce qui est primordial de comprendre, c’est que ce n’est pas seulement des possibilités, des capacités qu’on auraient plus ou moins développées : cela correspond aussi réellement à des besoins fondamentaux. Sans nourrir ces besoins, l’individu s’étiole. En les prenant en compte et en les nourrissant, il s’épanouit.


Ce qu’on en fait malgré soi au cours de sa vie

Au cours de sa vie, on va pouvoir développer ces cinq potentialités. Et ce développement se fait progressivement et de façon continue.

Mais ce qui est fréquent, c’est qu’un déséquilibre s’installe chez certaines personnes : quand elles renforcent plus certaines lignes que d’autres. Nos chemins de vie nous amènent souvent à ne pas vraiment exprimer la totalité de nos potentialités.


Ce que la Biodanza propose d’en faire

Donc, la Biodanza se donne pour mission de faire s’exprimer ces capacités, de révéler ces potentiels, de stimuler ces fonctions, de nourrir ces besoins et de faire surgir ces élans primordiaux !

Alors, peu à peu, en intégrant les 5 lignes de plus en plus, elles vont pouvoir se potentialiser l’une l’autre : les fonctions les moins développées vont pouvoir s’épanouir et s’harmoniser avec les autres.

Pour cela, on invite les participants, à travers les exercices proposés, à se connecter à ces 5 lignes, à les incorporer par la danse, pour ainsi, progressivement, avancer sur le chemin de la santé et de l’harmonie.




Comentários


bottom of page